Site en cours de construction

La Gare Mondiale – Bergerac

La Gare Mondiale – Bergerac

26 mars 2020 – La Gare Mondiale - Bergerac Sans frapper En introduction, lecture de la tribune de Virginie Despentes Sans frapper, Alexe Poukine France, Belgique | 2019 | 83 minutesAda a dix-neuf ans. Elle

Atelier de programmation sur la parentalité

Atelier de programmation sur la parentalité

A l’initiative de la CAB, L’œil lucide anime un atelier de programmation avec des parents du territoire qui s’interrogent sur la co-éducation.

Le corps des femmes

Le corps des femmes

Thématique de diffusion : Le corps des femmes Nue, de Catherine Bernstein France | 2018 | 19 minutes Une femme est nue. Elle est filmée par sa fille qui s’attarde sur des détails de son

Actualités :

6 mai 2020

La Gare Mondiale – Bergerac

26 mars 2020 – La Gare Mondiale - Bergerac Sans frapper En introduction, lecture de

Diffusion
25 mars 2020

Atelier de programmation sur la parentalité

A l’initiative de la CAB, L’œil lucide anime un atelier de programmation avec des parents

Atelier de programmation
6 mars 2020

Le corps des femmes

Thématique de diffusion : Le corps des femmes Nue, de Catherine Bernstein France | 2018

Diffusion

Qui sommes-nous ?

L’œil Lucide, association fondée en 2009 par un groupe de réalisateurs, a pour objectif le soutien de la création documentaire. L’association a le souhait de contribuer au développement culturel local . À travers le cinéma, le documentaire, L’œil Lucide tente de répondre aux enjeux de société : une meilleure compréhension du monde, une plus grande cohésion sociale, une approche éducative.

Projections / Diffusions

Permettre au grand public d’avoir accès au cinéma documentaire est une manière de rendre la parole aux citoyens car il convoque le réel. Les documentaires interviennent comme support à une réflexion pouvant porter des sujets de société : l’environnement, les discriminations, les droits de femmes…

Festival - Les rencontres du Réel

L’œil lucide organise un festival annuel dans lequel les citoyens sont amenés à s’interroger sur une grande question de société telle que la jeunesse, habiter le monde, vivre ensemble au travers du cinéma documentaire. Chaque édition présente une quinzaine de films avec les réalisateurs afin de débattre avec le public.