Présentation du dispositif

L'œil lucide soutient la création documentaire depuis plusieurs années, notamment par la diffusion et par la sensibilisation au cinéma documentaire à travers des actions d'éducation à l'image à destination de tous les publics.
L’association entend aujourd’hui amplifier son action par un projet de « résidences » qui s’adressera plus directement aux réalisateurs/rices. Le but est de leur proposer le temps et le cadre nécessaires au développement et à l’aboutissement de leurs œuvres en les accueillant dans un lieu dédié à la création.

L’œil lucide entend prolonger ainsi le travail de l’association Périphérie, qui a initié en 2003 le concept de « cinéastes en résidences » en Seine-Saint-Denis. L’œil lucide en propose une déclinaison en Aquitaine sous le parrainage de Michèle Soulignac.

Cette initiative est rendue possible grâce au soutien de la DRAC Aquitaine, du Conseil Régional Aquitaine, de l'Agence ECLA Aquitaine, du Conseil Général de la Dordogne, de l'Agence Culturelle Départementale Dordogne-Périgord, de la Communauté de Communes Bastides-Dordogne-Périgord et de la commune de Monpazier.

Le dispositif de résidences de L'œil lucide répond à des objectifs artistiques, culturels et professionnels :

- soutenir la création documentaire et promouvoir le cinéma documentaire de création.
- faire découvrir des auteur(e)s-réalisateurs/rices.
- offrir à des auteur(e)s-réalisateurs/rices les conditions adéquates pour travailler sur leurs projets.
- faire un travail de médiation autour du cinéma documentaire de création, mieux comprendre le travail d'un(e) auteur(e)-réalisateur/rice et comprendre sa démarche artistique.
- toucher des publics éloignés du cinéma documentaire, sensibiliser et initier au cinéma documentaire.

Ces résidences s'adressent aux films documentaires de création qui ont pour ambition de développer un geste et un point de vue cinématographique singuliers.
Trois à cinq projets pourront être soutenus et accompagnés chaque année par l’association qui met en place deux formules d'accueil et d'accompagnement : résidence de montage et résidence « coup de pouce ».
La spécificité des résidences de L’oeil lucide – résidence de montage et résidence « coup de pouce » - repose aussi bien sur l'accompagnement artistique proposé aux réalisateurs/rices que sur les actions culturelles, de médiation et de diffusion organisées autour des films accueillis.
L’oeil lucide souhaite créer une dynamique autour de ses résidences : il s'agit de rendre visible la présence des cinéastes sur un territoire, de favoriser une réflexion sur leur travail et leur métier. L'entrée en résidence de montage est marquée par un événement public ( carte blanche de programmation) et à mi-résidence, une séance spéciale est organisée autour du travail d'un des intervenants.
L'accompagnement et le soutien à la création se poursuivent au sortir de résidences, quand les films sont terminés, par un travail de diffusion et de médiation notamment en Dordogne et plus largement sur le territoire aquitain grâce à un réseau de partenaires de L'oeil lucide : rencontres avec les réalisateurs/rices et/ou monteurs/ses lors d'avant-premières, de séances spéciales, d'études de cas, discussions, médiations dans le cadre notamment du festival Les Rencontres du réel ou d'ateliers menés par L'oeil lucide ou encore de rencontres professionnelles, de séances pendant le Mois du film documentaire etc...
Les projets candidats pour la résidence de montage comme pour la résidence «coup de pouce» sont choisis par une commission professionnelle mise en place par L'oeil lucide et composée de cinq personnes : deux personnes de l’équipe de L'oeil lucide et trois personnes extérieures à l'association ( dont un parrain ou marraine cinéaste confirmé/e et deux autres réalisateurs/rices ou monteurs/ses ou diffuseurs, programmateurs).