afficha3_rr4_lol_ok

4 ans déjà que nous fêtons ensemble à Monpazier, hors saison touristique, le cinéma documentaire!
Avec un réel plaisir et un engagement toujours aussi fort, nous vous proposons notre nouvelle programmation qui rassemble cette année 8 films et 1 création sonore. De l’enfance du cinéma aux lieux de l’enfance, cette 4ème édition nous invite à questionner notre rapport aux lieux, à la mémoire et aux souvenirs. La présence des cinéastes François Porcile et Daniela de Felice nous offrira de belles occasions d’échanges à l’issue des projections. Nous sommes très heureux d’accueillir également les musiciens Nicolas Larmignat et Mathieu Gaborit pour le ciné-concert de clôture.

Très bon festival 2013 !

Jenny Saastamoinen et Adrien Charmot

Séance 1 – 20h30 – Soirée d’ouverture

FARREBIQUE de Georges Rouquier
France – 1946 – 1h30
en présence de François Porcile, cinéaste et historien du cinéma

farrebique2

Ce film culte de Georges Rouquier offre une réflexion poétique sur le monde rural. Farrebique raconte la vie quotidienne d’une famille de paysans de Goutrens en Aveyron, la famile du cinéaste, parmi lesquels : le grand-père, maître de la ferme ; la grand-mère, une brave femme silencieuse ; Roch, le fils aîné, aux idées un peu rétrogrades ; Berthe, sa femme ; Henri, le fils cadet, ouvert aux idées modernes ; la tante Marie ; le père Fabre, un voisin, et sa fille la Fabrette ; enfin, les enfants, Raymondou, Simone, Maria, Yvetou.

{ Grand prix de la Critique internationale festival de Cannes, 1946 }

Vendredi 8 novembre - 14h – 18h

L’oeil lucide propose un espace de rencontres professionnelles à l’association des Auteurs de l’Image et du Son en Aquitaine (ATIS) en partenariat avec ECLA et avec le concours de la DRAC Aquitaine.

Échange avec deux réalisateurs aquitains autour de leurs films, en cours de conception :

CHERCHER QEDAR de Lucas Vernier
Parti sur les traces de son grand-père, ancien méhariste et rêveur dans l’armée syrienne sous mandat français, Lucas rencontre un pays qui sombre bientôt dans la guerre. Son projet s’en voit transformé.

ENCRE ROUGE de Pascal Babin
Magali, une jeune femme confrontée au chômage après ses études, se demande en quoi la lutte sociale menée par son père et son grand-père pourra lui servir d’exemple à l’avenir. A l’origine du projet, Magali devenue personnage principal en a proposé la réalisation à Pascal.

Ouvert à tous et entrée libre

Séance 2 – 11h – médiathèque

ENTRE LES LIGNES de Yves Robic
Belgique - 2011 - 51 min - documentaire sonore

Anna_casque_NB

Ta fille commence à lire.
Reconnaître, nommer, raconter... Ses butées, ses difficultés, son obstination à reconstruire le récit qu’elle a sous les eux, réveillent en toi des pans manquants de ton histoire familiale. Qui est aussi la sienne. Tu ne sais pas tout et elle doit savoir.

{ Prix de la création radio au Festival Longueur d’ondes Brest 2011 }

séance 3 - 14h

Séance spéciale programmée et présentée par les participants à l’atelier du spectateur de L’oeil lucide réalisé en octobre 2013 dans le cadre du dispositif « Passeurs d’Images » piloté par ECLA et la DRAC Aquitaine, avec le soutien de la CCBDP.

FILM-SURPRISE
+
CASA de Daniela de Felice
France - 2013 - 54 min - en présence de la réalisatrice
en partenariat avec ECLA Aquitaine et l’ACPA - film soutenu par la région Aquitaine

casa

« Un jour, ma mère nous annonce qu’elle veut vendre la maison de Santo Stefano Ticino, notre maison : celle-là même où nous avons grandi, mon frère et moi, et où notre père est mort il y a dix ans. » J’avais envie d’attraper des images avant de tout quitter. J’avais envie de filmer ma mère et mon frère parce que je les trouve beaux. Parce que je n’ai pas filmé ce qui a disparu. Autour d’un accordéon, d’un hippocampe ou d’une boîte de scarabées, dans une cuisine au repos, je voulais évoquer avec eux ce dont cette maison a été témoin. L’écho de la vie dans ces murs. La douceur, l’amour, la famille. Derniers petits rituels avant de partir, apaisés.

{ Mention spéciale du jury au festival Cinéma du Réel, Paris, 2013 }

Séance 4 – 17h30

DU CÔTE DE LA CÔTE de Agnès Varda
France – 1958 – 24 min

picture501-08-09

Visite touristique le long de la Riviera qui insiste sur l’exotisme, les couleurs du tourisme, celles du carnaval et de l’Eden. Une île. Des parasols qui se ferment à la fin sur une jolie chanson de Georges Delerue.

DISNEYLAND, MON VIEUX PAYS NATAL de A. des Pallières
France – 2000 – 46 min

disneyland-singe

Disneyland existe, les enfants aussi sans doute. Les enfants ne sont pas difficiles : leur rêve c’est d’être n’importe qui, de vivre n’importe comment, d’aller n’importe où, et ils le font. C’est ça la vie des enfants : ils ne décident pas, ils ne décident rien. La vie n’est que ce qu’elle est, rien d’autre, et ils le savent. Les enfants aiment la vie, tout le monde sait ça, mais rien ne les oblige à aimer la vie qu’ils ont.

Séance 5 – 20h30

INNISFREE de José Luis Guerin
Espagne – 1990 – 1h50

CIN-INNISFREE2_full

José Luis Guerin propose un voyage en Irlande à la recherche des traces laissées à Innisfree par le tournage du film légendaire du cinéaste John Ford «L’homme tranquille». A travers un geste d’amour pour une terre et des gens, Guerin engendre un chef d’oeuvre qui nous plonge délicatement au plus profond de la mémoire.

Séance 6 – 14h30

BIQUEFARRE de Georges Rouquier
France - 1983 - 1h30
en présence de François Porcile, cinéaste et historien du cinéma

biquefarre-1984-01-g

Georges Rouquier arrive à convaincre les personnes qui ont joué dans Farrebique en 1946 d’interpréter une nouvelle fois une histoire très proche de la leur. A Biquefarre, petit domaine situé près de Farrebique, 40 ans ont presque passé et le monde rural, à grands renforts d’investissements coûteux, a connu de véritables transformations. Acquérir encore et toujours plus de terre est devenu primordial pour rentabiliser les efforts financiers consentis. Justement, Raoul, le propriétaire de Biquefarre souhaite vendre ses 10 ha de terre. Ceux de Farrebique décident alors de se porter acquéreurs ...

{ Grand prix spécial du Jury au Festival de Venise, 1983 }

Séance 7 – 16h30 – Clôture

CINE-CONCERT
NANOUK l’ESQUIMAU de Robert J.Flaherty
tout public à partir de 6 ans
en partenariat avec l’Agence culturelle Dordogne-Périgord
musique live : Ayato et Nicolas Larmignat

film-nanouk-l-esquimau4

Le premier grand film tourné dans l’Arctique par l’explorateur Robert Flaherty. Celui-ci nous fait partager la vie rude du chasseur Nanouk et de sa famille dans le Grand Nord canadien des années 20 : combats pour la vie, déplacements constants, pêche, chasse aux phoques, scènes du quotidien d’où filtrent la tendresse, la beauté des gestes et des regards, le tout sur fond de grands déserts glacés. Les deux musiciens portés par ces images bouleversantes imaginent une bande-son dans laquelle leur talent d’improvisateurs s’accompagne d’une nécessité à préserver le silence et à aiguiser les consciences.

dimanche 10 novembre - 10h-11h30 - Bastideum de Monpazier

Autour d’un petit-déjeuner, le Bastideum – Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine – vous propose de discuter des regards complémentaires qu’artistes et chercheurs ont apporté pour la médiation du patrimoine à Monpazier.

du 28 octobre au 15 novembre
à la médiathèque de Monpazier

L’UNIVERS DU FILM CASA
rencontre avec Daniela de Felice le samedi 9 nov. à 12h

daniela002_web

«Mes dessins arrivent tard le soir ou pendant la nuit. Ce sont comme des notes sur un cahier.Ce sont des séries, mais jamais une case n’est pareille à l’autre. Je dessine avec du café, de l’encre, et une plume. Sur le cahier, mes images côtoient mes notes. Petits récits brefs et lointains écrits parfois en italien, parfois en français.»